PROJECTION DOCUMENTAIRES ATELIER VARAN – DIMANCHE 13 MAI, A PARTIR DE 16H

GANGSTA LOVE - Florence JauberthieCréés sous l’impulsion de Jean Rouch, les Ateliers Varan proposent depuis 1981 une pédagogie de formation au cinéma documentaire basée sur l’enseignement par la pratique et l’échange entre élèves.

Les Poussières vous proposent de découvrir 6 des documentaires réalisés par des stagiaires des ateliers Varan de 2016 et 2017.
Accueil à partir de 16h, début des projections à 16h30.Au programme (ordre non définitif) :

Le Salon Josephine (21 minutes, 2017)
Réalisé par Marie Petiot, montage par Lucie Guyenot
Dans ce salon de beauté aux murs rose fuchsia, l’accueil et les prix sont particulièrement doux. Des femmes que la vie avait rendues invisibles pour elles-mêmes retrouvent dans le miroir, entre surprise et soulagement, leur propre regard. 

Michael Jackson et moi (23 minutes, 2017) 
Réalisé par Céline Ligier,  montage par Lucie Guyenot
Thomas, jeune parisien, vit avec sa mère dans un petit appartement. Une histoire de liens et d’adoption, en noir et blanc, un portrait qui se cherche un visage.  

Au choeur de l’exil (23 minutes, 2017)
Réalisé par Luca Chiari, montage par Anna Borie
Entre motifs de la tradition musicale française et notes nostalgiques d’ailleurs, des resonnances sont possibles.

Sur le fil (26 minutes, 2017)
Réalisé par Raphaëlle Gosse Gardet, montage par Cloé Benet
Yoav est en attente du statut de demandeur d’asile. Expedit cherche du travail. Maissara se cherche. Tous ont été rejetés par leur famille parce qu’ils sont homosexuels. Ils essayent de se créer une nouvelle vie à Paris grâce à l’association le Refuge.

Gangsta Love (23 minutes, 2017)
Réalisé par Florence Jauberthie, montage par Chloé Botella
Chaque jour Aïda parcourt des kilomètres pour arriver au Lycée Autogéré dans le 15ème arrondissement. C’est le lieu de l’apprentissage de son autonomie. Après les cours, elle rejoint sa petite amie Néguine, une belle histoire d’amour que la mère d’Aïda ignore…

Le Gaston (38 minutes, 2016)
Réalisé par Madanie Boussaid, montage par Dominique Pâris
On suit Smail et Momo, deux figures emblématiques de la rue Gaston Carré à Aubervilliers. Amis d’enfance, frères de cœur, Smail et Momo nous racontent ce que représente pour eux le quartier qui les a vu grandir. Ils se livrent sur leur vécu, leurs galères, nous parlent d’amour, d’amitié, de fraternité…

*BONUS EXTRA*
En bonus de cette sélection spéciale Varan, nous projetterons le film « Gigika l’homme orchestre » issu de nos ateliers-rencontres « Portraits filmés du 93 » mené par le réalisateur Didier D’Abreu en 2016. Un portrait d’un collectionneur musical hors-pair bien connu chez les Poussières, réalisé par Florence Jauberthie.

Au théâtre des Poussières, 6 rue des noyers à Aubervilliers
Plus d’infos
contact@lespoussieres.com
01.43.52.10.98